Passage de la brousse tigrée à la garrigue provençale

mercredi 11 janvier 2012
par  Xavier NICOLLE

Le Grand Site Sainte Victoire a accueilli Moussa Mahaman Salifou, doctorant Nigérien de 31 ans chargé du projet de gestion concertée du massif forestier de la zone Girafe au Niger, située dans la partie sud-ouest du pays, à une centaine de kilomètres de Niamey. Il s’agit actuellement de l’unique sanctuaire des dernières girafes de l’Afrique de l’ouest Giraffa camelopardalis. La girafe a besoin d’un biotope spécifique “la brousse tigrée” pour se développer. L’ensemble de ce territoire n’est pas protégé, d’où une perte importante de l’habitat causée par l’homme (cultures agricoles, coupes abusives du bois, braconnage).

Souhaitant créer un plan de gestion durable, Moussa a suivi un stage organisé par le Pôle international francophone de formation et d’échanges des gestionnaires de sites patrimoniaux du Réseau des Grands Sites de France. D’abord accueillis à Cluny du 5 au 10 décembre, ils étaient 20 à réfléchir sur la question : “Construire ensemble l’avenir des sites patrimoniaux : Elaborer et mettre en œuvre une gestion durable”. L’échange d’expérience avec d’autres responsables de sites venus de 13 pays des 5 continents étant privilégié, après la session “à huis clos”, sont arrivés 3 jours d’immersion dans un site partenaire. 

JPEG - 87.1 ko « Pendant deux jours les 12 et 13 décembre 2011, j’ai eu la chance de pouvoir partager avec Moussa des moments de découverte très riches. Lui-même m’a beaucoup appris, c’est donc avec un très grand plaisir que j’ai vu de l’émerveillement dans les yeux de cet homme devant les paysages Cézaniens, les falaises de la montagne Sainte Victoire ou le Lac de Bimont ; même si la météo n’était pas vraiment de la partie. 

Nous avons visité notre petite exposition qui se trouve dans la maison du Grand Site et là Moussa est tombé en admiration devant l’œuf de dinosaure qui s’y trouve. Le temps était compté, mais j’ai quand même pu lui faire sentir notre “Farigoulo” (le Thym en Provençal).

Avant d’arriver en Provence, Moussa avait souhaité connaître la façon dont nous travaillons avec les élus, les associations, les acteurs économiques. Il a beaucoup échangé avec une grande partie de l’équipe du Grand Site, le président, quelques maires, le directeur, les chargés de mission, de communication, certains gardes nature. Il a rencontré un représentant de l’Etat et le Directeur du Muséum d’Histoire Naturelle d’Aix en Provence, participé à des réunions de travail sur la charte des manifestations sportives, l’observatoire photographique du paysage et pour terminer, il a été invité à assister avec tous les élus, au dernier comité syndical de l’année.

Son dernier soir, nous l’avons passé chez moi, en famille pour parler des Girafes, mais aussi de sa ville natale et des réalités socio-culturelles de son pays. Quand je lui ai demandé comment il trouvait notre territoire, j’ai senti chez lui une immense émotion l’envahir, il n’a pas trouvé les mots pour me l’exprimer. A une journaliste, il avait confié : c’est moi qui ai le plus de chance dans le groupe. “J’ai vu des paysages et j’ai rencontré des gens…” Pour nous aussi, sa visite laissera des traces. »


Brèves

7 novembre 2016 - MedPAN et l’International Ranger Federation se rapprochent

Voir en ligne : http://www.medpan.org/news/-/blogs/medpan-et-l-international-ranger-federation-se-r

29 novembre 2015 - Séminaire de l’IRF Europe en Allemagne

Les représentants de 13 associations européennes de Rangers se sont retrouvés dans le Parc (...)

3 juin 2014 - Photos Croatie

Mise à jour de la photothèque avec les photos du Séminaire des Gardes en Croatie.

23 mai 2014 - Séminaire Européen des Gardes

4 gardes membres de l’Association des Gardes d’Espaces Naturels Protégés de France ont participé au (...)

16 avril 2014 - Séminaire Européen des Gardes

A ce jour, 4 membres de Gardes Nature de France participeront au Séminaire Européen des Gardes (...)