Offre d’emploi Ecogarde

Au sein du Parc naturel régional Scarpe-Escaut
lundi 6 juin 2016
par  Julien CORDIER

Sur le territoire du Parc naturel régional Scarpe-Escaut, les missions des écogardes répondent aux objectifs fixés dans la Charte du Parc dans les domaines d’activités concernés, et sont mises en œuvre dans le cadre des programmes d’actions annuels. Ces missions concourent notamment à la concrétisation de la trame verte et bleue régionale et locale.

  • Mission globale et domaine d’activités

Personne ressource, technicien ou technicienne de proximité en environnement au service du territoire d’actions du Parc naturel régional Scarpe-Escaut, il ou elle contribuera à la réalisation des objectifs hiérarchisés de la manière suivante :

    • Animer le territoire par la réalisation et le suivi des actions techniques en matière d’environnement et en faveur des communes adhérentes et associées au Parc naturel régional Scarpe-Escaut et de leurs habitants ;
    • Animer le territoire par le renforcement des échanges et contacts humains avec les représentants des communes, des collectivités locales et partenaires ;
    • Informer, sensibiliser, contribuer à éduquer les différents publics à l’approche environnementale, accompagner techniquement les communes et les habitants du territoire du Parc (informer, former pour agir) ;
    • Contribuer par une présence effective sur le terrain à une prévention des pollutions et des dégradations de l’environnement, au respect de l’environnement et du patrimoine, de la trame verte et bleue régionale et locale ;
    • Participer à la connaissance et à la protection du patrimoine naturel, au suivi des bio-indicateurs du territoire, observer et retransmettre les données de terrain, participer aux banques de données développées sur chaque territoire et au niveau régional. Apporter une connaissance la plus complète et la plus fine possible, des caractéristiques environnementales des territoires ;
    • Relayer et accompagner les politiques régionales, intercommunales et locales en matière d’environnement, en veillant à la qualité de leur mise en œuvre et en contribuant à leur évaluation et à relayer les orientations et mesures de la charte du Parc naturel régional Scarpe-Escaut sur le territoire.
  • Positionnement hiérarchique et relations fonctionnelles

L’écogarde sera intégré à l’équipe du Parc naturel régional Scarpe-Escaut. Il sera sous l’autorité hiérarchique désignée par le Directeur du Parc naturel régional Scarpe-Escaut

Dans le respect des procédures propres à sa structure d’accueil, sous la responsabilité et l’accord de son encadrant hiérarchique, l’écogarde sera appelé à avoir des relations avec de nombreux techniciens et des acteurs institutionnels du territoire : mairies, partenaires techniques des établissements publics, services déconcentrés de l’Etat, et l’ensemble des acteurs locaux.

A l’occasion de certains chantiers d’aménagement ou de protection de l’environnement, les écogardes pourront être amenés à superviser temporairement des agents divers (associations, prestataires, etc.) et à participer à l’encadrement de groupes scolaires.

  • Responsabilités et activités

Sous la responsabilité du Parc naturel régional, les écogardes exerceront leur activité au sein de l’équipe technique du Parc, ils participeront ainsi à l’animation des politiques publiques locales et régionales en matière d’environnement, de développement durable, et d’aménagement du territoire.

Pour le Parc naturel régional Scarpe-Escaut, les écogardes réalisent quatre grands types de missions (par ordre hiérarchique) en lien étroit avec celles développées par l’ingénierie du Parc, celles attendues des élus des communes associées et adhérentes au Parc, et celles dévolues au métier d’écogardes, à savoir

1. Les missions techniques :

  • Propositions, suivis et encadrements d’opérations d’aménagements (verger, haie diversifiée, création de mares, corridors écologiques, trame verte et bleue) à destination des communes et des habitants.
  • Pilotage ou participation à des actions spécifiques en lien avec les Pôles du Parc (Opération Eco-jardins, Observatoires participatifs de la Biodiversité, Formations à la taille du Verger, etc.).
  • Participation ponctuelle à la gestion des milieux naturels en lien direct avec le Pôle Ressources et Milieux Naturels.

2. La surveillance du territoire (Patrouille motorisée, cycliste ou pédestre) :

  • Relever et signaler les atteintes à l’environnement (Pollution des cours d’eau, dépôts sauvages de déchets, brulages de déchets à l’air libre, infraction au Code de l’Environnement) en vue d’alerter des services compétents et de proposer les solutions techniques pour y remédier.
  • Participer au suivi écologique en lien avec le Pôle Ressources et Milieux Naturels et aux relevés ponctuels de la faune et de la flore (Espèces à forte valeur patrimoniale, Espèces Exotiques Envahissantes).

3. Les missions d’animation du territoire, de conseils, d’informations et de sensibilisation à la protection du patrimoine naturel :

  • Auprès des scolaires, sur des thèmes ciblés (patrimoine naturel, eau, paysage, programme de formation des écogardes juniors, etc.)
  • Vers les habitants du Parc naturel régional ainsi qu’à certains publics spécifiques (professionnels, associatifs, etc.).

4. Les échanges techniques avec des équipes de gardes d’espaces naturels protégés :

  • Au sein du réseau national (Parcs naturels régionaux, Parc Nationaux, Réserves Naturelles, Espaces Naturels Sensibles etc.)
  • Dans le cadre de programmes spécifiques à l’échelle internationale.

En outre, les écogardes doivent être capable :

  • De proposer des solutions concrètes aux problèmes rencontrés ou aux demandes du territoire.
  • De transmettre les informations collectées et d’être un relais d’informations auprès de l’équipe et des partenaires,
  • D’être pédagogue et d’expliquer les méthodes utilisées, le motif de leur utilisation, et la manière de les mettre en œuvre.
  • De faire preuve d’autonomie notamment dans la proposition, la réalisation et le suivi de projets ainsi que dans l’animation de dossiers thématiques dont il aura la charge.

Les missions confiées demanderont un respect du planning de travail, et des horaires de travail pouvant également comprendre les week-ends.

Il peut être demandé à l’écogarde d’utiliser des outils thermiques dans l’exercice de ses missions.

  • Profil requis (formation – expérience – aptitudes personnelles et physiques)

1. Formation – Expérience :

  • Formation supérieure (Bac + 2 minimum) ou expérience équivalente ;
  • Bonnes connaissances techniques et/ou scientifiques en environnement et qualification dans l’un ou plusieurs domaine(s) suivants : faune, flore, eau, air, agriculture, sylviculture, arboriculture, gestion des écosystèmes…
  • Expérience de terrain significative dans l’un ou l’autre des domaines de l’environnement, à titre professionnel serait appréciée ;
  • Expérience en encadrement de chantiers, de travaux ou d’aménagements ;
  • Capacités d’animation, d’analyse ;
  • Travail en équipe, pragmatisme et sens de l’initiative ;
  • Permis B obligatoire et permis E souhaitable ;
  • Pratique de logiciels de base (Word, Excel, Power Point), si davantage appréciable.

2. Aptitudes personnelles :

Ayant une très forte motivation pour exercer une profession en rapport direct et quotidien avec les Hommes (habitants, socio-professionnels, élus, techniciens), il ou elle devra avoir une aisance aux contacts humains, le sens des relations humaines, de la concertation, de la médiation et de la courtoisie. L’aptitude à gérer les conflits, le sens du service public et de l’intérêt général sont des qualités indispensables à l’exercice de ce métier où le travail le week-end est parfois exigé. Il ou elle aura une forte motivation personnelle pour l’environnement.

Il ou elle sera intégré(e) à une équipe où la valorisation du travail est collective, et l’exemplarité nécessaire. Le métier demande obligatoirement des capacités de travail en équipe et de respect de la hiérarchie.

Il ou elle aura un sens de la rigueur dans le travail, dans son organisation et une réactivité face à un problème ou un enjeu rencontré, ainsi qu’un respect des tâches d’exécution qui lui seront commandées ou planifiées.

3. Aptitudes physiques :

Une bonne condition physique (certificat médical délivré par un médecin agréé par l’administration pour l’aptitude à la pratique du VTT et à la réalisation de missions extérieures) est nécessaire, notamment pour le travail en extérieur sur le terrain.

  • Statut et conditions particulières

L’écogarde se verra remettre un uniforme qu’il devra porter et respecter dans l’exercice de ses missions quotidiennes ainsi que d’Equipements de Protection Individuels. L’ensemble des équipements remis lors de son arrivée restent propriété du Syndicat Mixte du Parc naturel régional Scarpe Escaut.

Poste à temps complet (35 h). Contractuel à durée déterminée (CDD) de un an renouvelable.

La rémunération sera fonction de la qualification et/ou de l’expérience de la personne recrutée.

Le poste sera basé à SAINT-AMAND-LES-EAUX (59230),

La prise de fonction est prévue au 1er septembre 2016.

Date limite de dépôts des candidatures au Parc : 24/06/2016

Les candidatures à ce poste (une lettre de motivation manuscrite et un CV complet) sont à adresser par courrier à Monsieur le Président du Syndicat mixte du Parc naturel régional Scarpe-Escaut, Maison du Parc « Le Luron », 357, rue Notre Dame d’Amour, F – 59230 SAINT-AMAND-LES-EAUX.



Brèves

4 novembre 2014 - Achat de vêtements techniques pro

Professionnels de terrain, vous pouvez bénéficier de la remise "Pro sales" chez Patagonia. Plus (...)