Les Coin des insignes : la Roumanie

Frank nous propose un nouvel article sur les insignes des Gardes de Parc à travers le monde. Cette fois-ci, il nous parle de la Roumanie. (N.B. : les écussons numérotés de (1) à (5) figurent ci-dessous dans le port-folio).
mardi 3 juin 2014
par  Julien CORDIER

La Roumanie présente une superficie de 238 391 km², équivalent à 40 % de la France. Environ 5,18 % de son territoire sont protégés sous différents statuts, parmi lesquels on trouve 3 réserves de biosphère, 13 parcs nationaux, 13 parcs naturels, ainsi que 617 réserves naturelles et réserves scientifiques. Le premier parc national, le parc national de Retezat a été créé en 1935, mais les premiers gardes n’y ont été affectés qu’en 2000. Auparavant, il n’y avait pas d’agents spécialisés pour ces territoires qui étaient de véritables « parcs de papier », placés sous la direction de l’Administration Nationale des Forêts.

Actuellement, sous l’égide du Ministère de l’Environnement et du Changement Climatique, l’Administration Nationale des Forêts (Écussons (1) et (2)) gère toujours la majorité des parcs et réserves. Certains relèvent néanmoins des autorités locales ou directement du gouvernement roumain, comme c’est le cas de la réserve de biosphère du delta du Danube qui emploie 40 agents. Dans les autres parcs, les effectifs varient de 6 à 17 gardes. On recense 391 employés dans les différents parcs et réserves, dont environ 233 gardes. Leurs missions sont variées et identiques à celles des gardes moniteurs français. Il est à noter que, si les agents effectuent des missions de police au sein des parcs, ils n’ont pas droit au port d’arme.

Chaque parc possède son propre uniforme et écusson d’identification. L’écusson (3) est celui du parc national de Buila Venturarita. L’écusson (4) est celui du parc national Defileul Jiului ; il porte l’appellation "garde de parc" en roumain " Paza Parc". Le terme anglo-saxon « ranger » est néanmoins officiellement utilisé mais n’est mentionné que sur l’écusson d’un seul parc national, celui de Retezat (5).

Le terme a été aussi adopté par l’Association des Rangers Roumains (ARR). Créée en 1996 par un groupe composé de forestiers, de biologistes, de géologues et tout simplement, d’amoureux de la nature, l’ARR s’est impliquée dans la protection de l’environnement. Depuis sa création, elle fait du lobbying auprès des autorités et a obtenu que soit mis en place un service administrant chaque parc et, surtout, la création de postes de gardes. Depuis, l’association s’investit dans la promotion du métier et la formation continue des rangers, lesquels sont recrutés avec un niveau d’étude universitaire, mais ne suivent pas une formation initiale commune. L’ARR compte actuellement 200 membres actifs. Elle est affiliée à l’International Rangers Fédération, depuis 1998.

Frank Avard


Portfolio

(1) (2) (3) (4) (5)

Brèves

7 novembre 2016 - MedPAN et l’International Ranger Federation se rapprochent

Voir en ligne : http://www.medpan.org/news/-/blogs/medpan-et-l-international-ranger-federation-se-r

29 novembre 2015 - Séminaire de l’IRF Europe en Allemagne

Les représentants de 13 associations européennes de Rangers se sont retrouvés dans le Parc (...)

3 juin 2014 - Photos Croatie

Mise à jour de la photothèque avec les photos du Séminaire des Gardes en Croatie.

23 mai 2014 - Séminaire Européen des Gardes

4 gardes membres de l’Association des Gardes d’Espaces Naturels Protégés de France ont participé au (...)

16 avril 2014 - Séminaire Européen des Gardes

A ce jour, 4 membres de Gardes Nature de France participeront au Séminaire Européen des Gardes (...)