Des gorges de l’Ardèche aux canyons du Mercantour

Itinéraire environnemental des futurs DE canyon du CREPS de Vallon Pont d’Arc
dimanche 29 septembre 2013
par  Olivier PEYRONEL

Depuis la réforme des diplômes sportifs et la transformation des BEES en BPJEPS et DEJEPS, le CREPS de Vallon Pont d’Arc, aux portes de la Réserve Naturelle Nationale des Gorges de l’Ardèche, propose la toute nouvelle formation du DEJEPS canyonisme sous la responsabilité de Nicolas Berland, professeur coordinateur de l’activité.

Depuis de nombreuses années le CREPS de Vallon et le Syndicat de Gestion des Gorges de l’Ardèche (SGGA) travaillent en partenariat sur les formations en lien avec les sports de nature. Avec l’arrivée des nouveaux diplômes, ce partenariat s’est tout naturellement renforcé notamment sur le DE canyon où la préservation du milieu et l’éducation à l’environnement tiennent une place importante dans la formation.

C’est donc début avril lors de l’UC1 (diagnostic et développement durable) que commencent les interventions. Après une demi-journée en salle qui permet de dégrossir les grands concepts de l’écologie et de l’approche paysagère, c’est sur le terrain que se poursuit le travail, dans le canyon du Rieussec, qui cette année avait un niveau d’eau exceptionnel. Une première analyse naturaliste nous permet d’identifier les espèces présentes dans ce magnifique cours d’eau intermittent, c’est le Crapaud commun et le Pélodyte ponctué qui sont à l’honneur, le tout sous l’œil bienveillant du Circaète Jean le Blanc qui nous surveille de près. L’approche botanique nous permet d’engranger un peu plus de matière pédagogique qui dans son ensemble sera ensuite exploitable auprès des différents publics. Une première réflexion nous permet également de choisir les cheminements à prendre en fonction des saisons afin de minimiser l’impact sur ces milieux naturels si fragiles. JPEG - 152.5 ko L’approche environnementale se poursuit au début du mois de mai sur le territoire du Parc National du Mercantour lors de l’UC3 (module enseignement et perfectionnement) et là on change d’ambiance, le printemps est humide et la motivation à son paroxysme. Pour la continuité pédagogique auprès des stagiaires, c’est toujours Olivier Peyronel, garde animateur du SGGA qui se charge de l’approche environnementale en partenariat avec Emmanuel Icardo, garde technicien responsable du secteur Roya-Bévéra au Parc national du Mercantour (PNM).

JPEG - 29.3 ko

Après une présentation générale du Parc, de son environnement et de son riche patrimoine naturel en salle, les stagiaires partent sur le terrain avec un double objectif, repérer les canyons d’un point de vue technique mais aussi pédagogique, puisqu’ils seront amenés tout au long de la semaine à encadrer des publics dans les merveilleux canyons que sont le rio Barbaira, Planfaé, Guillou, Audin… L’approche reste la même : on isole les intérêts naturalistes que l’on essaye ensuite de transformer en matière pédagogique intéressante pour les futurs publics.

En conclusion on peut dire que cette première expérience est très positive, ce type de partenariat entre gestionnaire d’espace naturels et centre de formation aux métiers du sport permet d’intégrer pleinement l’éducation à l’environnement dans des formations destinées à des professionnels qui seront d’importants vecteurs de messages auprès de l’ensemble des publics qu’ils auront à encadrer.

Cela permet également de privilégier la prévention, l’information et l’échange et d’expliquer les restrictions ou les interdictions, sujets qui opposent trop souvent les professionnels du sport et les environnementalistes, alors qu’au bout du compte cette passion partagée pour les espaces naturels devrait les rapprocher.



Brèves

28 février 2017 - La notion de nuisible retirée du code de l’environnement

La loi pour la reconquête de la biodiversité fait disparaître la notion de "nuisible" du code de (...)

31 octobre 2014 - L’Agende française pour la biodiversité est en ordre de marche

Ségolène Royal souhaite, une fois la loi-cadre sur la biodiversité votée, l’installation de (...)

23 janvier 2012 - Parc national des Calanques : le GIP adopte le projet

L’assemblée générale du Groupement d’intérêt public (GIP) des Calanques a adopté à Marseille, à une (...)

29 décembre 2011 - Avis favorable pour le futur Parc national des Calanques

La commission d’enquête publique a rendu un avis favorable au projet de création du parc national (...)