La formation des rangers tanzaniens

dimanche 24 février 2013
par  Hervé BERGERE

Congrès Mondial des Gardes à Arusha
Atelier du mardi 6 novembre 2012
WORKING TOWARD HEALTHY PARKS : Capacity Building
Lowaeli Damalu, Pasiansi Wildlife Training Institute (PWTI), Tanzania

La protection de la vie sauvage débuta en 1891, lors de la présence coloniale allemande. Puis en 1921, le gouvernement britannique a créé un Bureau de la chasse qui avait pour rôle de gérer les réserves de chasse, organiser la régulation de la faune sauvage et de protéger les populations locales contre les animaux dangereux.

Plusieurs réserves de chasse ont été crées en 1922 et 1929 (Serengeti), avant que certains de ces espaces soient classés en Parcs nationaux, tel que le Serengeti, depuis 1951.
Parallèlement, il a été créé plusieurs « corps » de rangers : les rangers de parcs nationaux, les rangers de réserves de chasse ou « scouts rangers », des agents de préservation de la faune formés par l’Etat tanzanien.
L’école nationale de formation des rangers a été crée en 1966. Elle est de caractère « paramilitaire » et prodigue les connaissances en matière de gestion de la faune sauvage et de lutte contre le braconnage.

JPEG - 30 ko La formation dure six mois.
Les thèmes principaux sont :
- Conduite et discipline paramilitaire.
- Connaissances générales conformes aux programmes d’étude du NACTE (Conseil National de l’Enseignement Technique).
- Théorie de la gestion des ressources naturelles.
- Les pratiques de terrain en matière de gestion durable des ressources naturelles et des biens culturels.

Ces thèmes se déclinent par matières :
- Ecologie et pathologies du vivant (animal)
- Botanique, mammalogie, herpétologie, ornithologie et ichtyologie
- Pédagogie à l’environnement, tourisme durable
- Tir, balistique, discipline militaire.

L’école nationale de formation des rangers comptait 50 élèves en 1966 et elle forme aujourd’hui 320 élèves par an.

JPEG - 14.1 ko Les espaces protégés de Tanzanie manquent de rangers. L’Etat tanzanien souhaite atteindre une répartition opérationnelle des agents de 1 ranger pour 2500 hectares. Aujourd’hui, seuls 20% de la surface des espaces protégés possèdent ce ratio « idéal ».
Pour satisfaire cette attente, il faut que l’Etat recrute encore 2000 rangers supplémentaires. L’école doit accueillir chaque année 250 nouveaux « aspirants » rangers, 200 rangers en formation continue et 70 techniciens, chefs de groupes, soit, près de 500 élèves par an jusqu’en 2020.


Brèves

7 novembre 2016 - MedPAN et l’International Ranger Federation se rapprochent

Voir en ligne : http://www.medpan.org/news/-/blogs/medpan-et-l-international-ranger-federation-se-r

29 novembre 2015 - Séminaire de l’IRF Europe en Allemagne

Les représentants de 13 associations européennes de Rangers se sont retrouvés dans le Parc (...)

3 juin 2014 - Photos Croatie

Mise à jour de la photothèque avec les photos du Séminaire des Gardes en Croatie.

23 mai 2014 - Séminaire Européen des Gardes

4 gardes membres de l’Association des Gardes d’Espaces Naturels Protégés de France ont participé au (...)

16 avril 2014 - Séminaire Européen des Gardes

A ce jour, 4 membres de Gardes Nature de France participeront au Séminaire Européen des Gardes (...)