Les insignes des parcs nationaux à travers le monde

mercredi 17 octobre 2012
par  Frank AVARD

Depuis une quinzaine d’années, je collectionne les écussons et insignes des services chargés de la protection de l’environnement. En voici quelques uns portés à travers le monde par les gardes des Parcs nationaux.

Aux USA, le National Parc Service a été créé en 1916, mais le premier parc national fut le Yellowstone instauré en 1872. Actuellement, le service gère 392 sites : des Parcs nationaux, des Parcs historiques et des Monuments comme la Maison Blanche. Les 28 000 employés, du botaniste à l’agent de maintenance, en passant par les 4000 rangers, ont la particularité de tous porter le même uniforme avec l’écusson historique (1) en pointe de flèche, sur lequel on distingue 2 symboles de la nature nord américaine : le séquoia et le bison.

Pour le Canada, l’organisation du service est identique à celui des USA, et a aussi pour but la protection du patrimoine naturel et culturel. 40 000 employés sont répartis dans les 42 parcs que compte le pays. Le plus ancien, le parc de Banff dans les Rocheuses, a été créé en 1885. L’écusson en anglais et français représente un castor et la couronne anglaise (2).

JPEG - 87.8 ko

Depuis 1909 et jusqu’en 2008, les 425 gardes canadiens exerçaient des missions variées, de gestion de la faune et des écosystèmes, d’assistance aux visiteurs et de police. En 2009, le service a imposé une nouvelle organisation. Il a été formé un corps d’une centaine de gardes chargés uniquement de mission de police. Ces nouvelles dispositions font l’objet de vives protestations au sein de la profession qui était attachée à la polyvalence du métier.

Le premier parc argentin a été créé en 1903, il y en a 29 maintenant à travers le pays et les " guardaparques " ont été officialisé en 1938 (3). Au Costa Rica c’est en 1945 que fut créé le premier parc national. En 1995, dans le cadre de la loi nationale sur la biodiversité, les trois directions chargées de la supervision des différentes catégories de zones protégées (Direction des forêts, Direction de la Faune et Direction des Parcs Nationaux) fusionnèrent pour créer le Système National des Aires de Conservation (SINAC) (4).

En Australie, il n’y a plus de service fédéral des parcs nationaux. En effet, les 8 états possèdent leur propre service des ressources naturelles et des parcs nationaux. Voici celui des rangers de l’état de Victoria (5).

C’est en 1961 en Thaïlande, que fut créé le premier parc national placé sous l’égide du Département des Forêts Royales. En 2002, le nouveau Département des Parcs, de la Faune Sauvage et de la Flore a repris la gestion des 101 parcs, des 21 parcs marins, des sanctuaires naturels et des réserves de chasse, soit 10 % du territoire national. L’écusson (6) était porté préalablement à ce regroupement par le staff des parcs marins.

JPEG - 97.9 ko

La République Démocratique du Congo (7) est, de loin, le pays d’Afrique doté de la biodiversité la plus élevée, ce qui en fait l’un des centres d’endémisme les plus importants au monde. Les aires protégées couvrent 10,6% du territoire national. Elles comprennent notamment les 8 parcs nationaux, les réserves et domaines de chasse, les réserves de faune et les réserves de la biosphère. La gestion de la faune sauvage dans les aires protégées, à l’exception des réserves de la biosphère, est du ressort de l’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature (ICCN). L’ICCN, dont le symbole est l’okapi, s’appuie largement sur l’aide extérieure fournie par les organisations internationales de conservation pour l’assistance technique, l’équipement, la formation et les coûts de fonctionnement. Sans cela et sans le remarquable engagement et courage du personnel de l’ICCN, dont les 1600 gardes des parcs nationaux et réserves naturelles, la plupart des sites du patrimoine mondial de la RDC pourraient ne pas avoir survécu aux années de conflit.

Les 15 parcs nationaux, dont le célèbre Serengethi couvrent ¼ du territoire de la Tanzanie (8). Les rangers paramilitaires mènent une véritable guerre contre le braconnage commercial de l’éléphant et du rhinocéros.

Retour en Europe et plus particulièrement en Pologne, où ont été instaurés 23 parcs nationaux. Ils possèdent tous leur propre service de garde et leur propre écusson. Celui de Gorczanski (9) a la particularité intéressante de porter l’inscription "garde de parc" à la fois en polonais "sluzba parku" et en anglais "park ranger".

En Ukraine, la réserve naturelle nationale d’Azov Syvah couvre 6850 hectares de lagons uniques en Europe, qui constituent, près de la mer d’Azov, une importante zone d’hivernage pour les oiseaux migrateurs. L’écusson (10) était porté par les gardes de la réserve qui dépendent maintenant du service des parcs nationaux.

Le Département de l’Environnement de Grande-Bretagne gère 14 parcs nationaux dont 9 comme celui de North York Moore sont situés en Angleterre. Les rangers (11) y mènent essentiellement des missions techniques et de communication auprès du public.

En Italie, le Parc national du Gran Paradiso, qui jouxte celui de la Vanoise, est l’un des plus anciens parcs européen. Le territoire était depuis 1856 une réserve de chasse royale destinée à protéger les bouquetins. Il fût cédé par le roi à l’état italien en 1919 à condition d’en faire un parc national, ce qui fut réalisé en 1922. Ce parc a, depuis sa création, son propre corps de gardes (actuellement 65), exerçant à la fois des missions techniques, de surveillance, de communication et de secours en montagne (12). Ce n’est pas le cas des autres parcs italiens plus récents, dont la surveillance a été confiée aux agents du Corps Forestier de l’Etat (Corpo Forestale dello Stato).

JPEG - 92.6 ko

Les quelques 1500 pièces de ma collection ont été notamment échangées lors de séjours à l’étranger où je suis rentré en contact avec des collègues. J’ai également établi des liens grâce aux associations et réseaux de gardes. Je citerai en particulier : l’Union Internationale des Gardes Professionnels de la Faune (www.uigpf.org), l’Association des Agents de Protection de la Faune du Québec (www.aapfq.org), l’Association des agents de police de la faune d’Amérique du Nord (www.naweoa.org), la Fédération Internationale des Rangers (www.internationalrangers.org ), l’Association des gardes forestiers espagnols (www.agentesforestales.es).

Au-delà des insignes, cette collection me permet de rencontrer des collègues passionnés et de suivre l’évolution de notre profession à travers le monde.


Brèves

7 novembre 2016 - MedPAN et l’International Ranger Federation se rapprochent

Voir en ligne : http://www.medpan.org/news/-/blogs/medpan-et-l-international-ranger-federation-se-r

29 novembre 2015 - Séminaire de l’IRF Europe en Allemagne

Les représentants de 13 associations européennes de Rangers se sont retrouvés dans le Parc (...)

3 juin 2014 - Photos Croatie

Mise à jour de la photothèque avec les photos du Séminaire des Gardes en Croatie.

23 mai 2014 - Séminaire Européen des Gardes

4 gardes membres de l’Association des Gardes d’Espaces Naturels Protégés de France ont participé au (...)

16 avril 2014 - Séminaire Européen des Gardes

A ce jour, 4 membres de Gardes Nature de France participeront au Séminaire Européen des Gardes (...)